Changements d’IP en masse chez Free

Une partie de nos clients qui sont des petites entreprises utilisent Free comme opérateur internet et .. le désavantage d’utiliser un opérateur grand public c’est que l’opérateur peut changer des choses qui déstabilisent votre réseau..

Adresse IP quoi?

Sur Internet, vous avez ce qui s’appelle une adresse IP publique. Cette adresse on peut la comparer à votre adresse postale.

Avec cette analogie, vous envoyez du courrier, et mettez comme adresse d’expéditeur votre adresse postale.

Et cette adresse postale, vous pouvez la partager à plusieurs membres d’une même maison.. ou à plusieurs habitants d’un même immeuble.

Sur Internet c’est un peu pareil en IPv4 mais voici les quelques variantes qu’on peut rencontrer

  • Vous pouvez avoir une adresse IP publique fixe (elle ne change pas .. trop on en reparle c’est l’objet de cet article, c’est qu’a longuement fourni Free)
  • Vous pouvez avoir une adresse IP publique dynamique (elle change par exemple à chaque reconnexion de votre box)

Et la petite variante qu’on retrouve beaucoup sur les connexions 4G c’est que vous pouvez avoir une IP publique partagée (on parle de NAT notamment) avec beaucoup d’autres utilisateurs.

Face à la pénurie des IPv4 (et à leur prix), Free a mis en place un système de partage des adresses IP entre 4 abonnés, comme donc une adresse d’immeuble partagée avec 4 logements. Ce système fait que chaque abonné se voit dédié une plage de ports (1-16363, puis 16384-32767 etc). On a donc une IP publique fixe mais partagée.

IPv4 “Full Stack”

Free change depuis quelques temps déjà les IP dites “Full Stack” de ses clients (fixes & dédiées) en IP partagées.

Cela ne pose pas de problème pour la plupart des utilisateurs mais peut se révéler gênant pour ceux qui utilisent – par exemple – leur Freebox en mode “bridge” et y branchent un autre routeur qu’ils veulent pouvoir gérer entièrement, et qui utilisaient des ports .. qui sont désormais dédiés à d’autres clients (les 3 autres avec qui ils partagent une IP si vous avez bien suivi).

Et Free change aussi – bizarrement – les IP publiques dédiées “fixes” de certains clients.. pour d’autres IP. Pourquoi, je l’ignore mais ça crée évidemment des surprises et des appels.

Si vous avez besoin de demander une IPv4 publique “full stack” chez Free, ça se fait dans votre compte client, dans la section “Ma Freebox” :

Vous aurez ensuite un avertissement :

Validez, puis redémarrez votre box 30 minutes après (ou moins parfois) et vous bénéficieriez à nouveau d’une IP fixe (à peu près) v4 full-stack.

En tout cas voilà, à une trentaine d’euros par mois, on ne peut pas demander à Free une stabilité folle sur ce sujet des IP publiques mais cette transition s’est faite sans communication particulière.

Evidemment nous recommandons à nos clients de souscrire à une connexion internet professionnelle ce qui évite ce genre de surprises et donne accès à un service client plus.. approprié. Et bien sûr l’IPv6 permet d’être moins contraint puisqu’il n’y a pas de pénuries d’IPv6.

Laisser un commentaire