iMac Pro d’Apple : préparez vous pour le 10 Gbps

Apple permet désormais à l’achat son nouvel ordinateur, l’iMac Pro, un monstre de puissance qui est entièrement contenu .. dans lui même (dans l’écran). Mais qu’implique-t-il côté réseau?

Déjà comme tous les ordinateurs récents dignes de ce nom il gère le WiFi 802.11ac. Mais surtout .. :

Le 10 Gbps Ethernet ! Plus exactement le connecteur Ethernet Nbase‑T (format RJ45 donc) gère les normes 1GbE, 2,5GbE, 5GbE et 10GbE.

Dans le passé, connecter un Mac en réseau à plus d’1 Gbps nécessitait de faire de l’agrégation de ports Ethernet (appelé LAG chez certains constructeurs) ce qui veut dire qu’on consommait de 2 à 4 ports Ethernet pour avoir un lien jusqu’à 4 Gbps. Et encore, il faut compter les spécificités de fonctionnement de ce mode.

Pour les possesseurs de Macs récents, et aussi de beaucoup d’argent .. le Thunderbolt 3 a apporté un accessoire comme celui-ci :

Pour 1000 euros.. tout va bien.

Bref désormais les vitesses supérieures au 1 Gbps et livrées par le cuivre entre les switches et les utilisateurs finaux vont commencer à vraiment prendre place dans nos réseaux. Un changement qui va forcer ceux qui ne s’y étaient pas encore mis à mieux réfléchir à leur coeur de réseau, à la distribution. Connecter les NAS & serveurs en 10 Gbps deviendra plus commun même peut être dans les TPE/PME notamment celles qui font de la création & du contenu, qui ont un flux de production dépendant fort de leur réseau.

Et maintenant qu’Apple le démocratise (enfin presque ça reste un produit à 5500 euros minimum), on a de fortes chances de le retrouver partout ailleurs dans les stations de travail haut de gamme .. par exemple chez Dell et HP.

Reste à s’équiper de « edge switches » qui gèrent le 10G comme par exemple ce modèle chez Meraki qui possède 8 ports Multigigabits.