One antivirus to rule them all

Quand il s’agit de protéger les ordinateurs, on a depuis des années bien compris que Windows ne pouvait pas se passer de protection mais beaucoup de sociétés continuent à installer des antivirus gratuits. Récit d’une idée à moitié bonne mais surtout à moitié mauvaise. 

L’antivirus gratuit on veut tous y croire, déjà car c’est une solution qui fait (à priori) économiser de l’argent en ne payant pas de licences (mais c’est un peu comme vouloir mettre Libre Office, beaucoup de gens reviennent sous Microsoft Office). L’argent économisé en ne payant pas le prix d’une licence est souvent perdu rapidement après dans le … dépannage des ordinateurs virusés.

La remontée d’informations et d’alertes

Le problème des antivirus gratuits en entreprise c’est qu’ils ne font pas tous du scan en temps réel et surtout il n’y a pas de remontée d’informations sur les détections virales à l’administrateur du système informatique. Dès lors, comment savoir que tel ou utilisateur a volontairement ou involontairement lancé un virus sur sa machine?

Faut il aussi protéger Mac OS

On a encore tendance à voir Mac OS comme le système d’exploitation peu attaqué (et ça reste vrai) et ne craignant pas les virus mais des malwares & virus existent sous Mac OS. Installer un antivirus sous Mac OS n’est donc pas une aberration. Il faut aussi – comme sur toutes les plateformes – sensibiliser les utilisateurs à ne pas installer de programmes dont ils n’ont pas besoin ou dont ils ne connaissent pas la provenance.

Le filtrage web via l’antivirus

Une bonne solution d’antivirus managé permet aussi d’empêcher l’accès à des sites internet dangereux (phishing, sites de malwares, etc), c’est une mesure supplémentaire à la vigilance des utilisateurs .. qui n’est pas toujours au mieux de sa forme (fatigue, inattention, manque de formation, qualité des phishings et arnaques).

On protège donc les identifiants du salarié ou de l’entreprise un peu mieux même si rien ne protège mieux que l’humain face à une campagne de phishing faite sur mesure pour piéger une société..

La console de gestion web et le fonctionnement cloud

L’ancienne génération d’antivirus managés se gérait par une console logicielle mais nécessitait l’installation d’un composant serveur et donc d’avoir à mettre en place le fonctionnement de ce serveur pour qu’il soit accessible hors site aux utilisateurs mobiles, etc. Maintenant, plus rien à installer sur vos serveurs ni même besoin d’avoir de serveur. Vous gérez votre antivirus (ou le faites gérer) par le biais d’une console web et n’installez les agents que sur les machines à protéger.

Ce système permet aussi l’installation en self service par l’utilisateur : on lui envoie un lien avec l’installateur de l’antivirus et son poste rejoint automatiquement la console de gestion.

Si vous cherchez à déployer un antivirus managé dans votre organisation, n’hésitez pas à nous contacter. Ces solutions sont idéales à partir de quelques salariés ou postes de travail et peuvent très facilement s’étendre à des centaines de salariés quelque soit leur localisation géographique.

Bouchecousue est revendeur des solutions Trend Micro.