I’m on the edge (of technology)

C’est quoi ‘The Edge‘ en français? C’est le bord. Cutting Edge, c’est le bord tranchant et “living on the edge” c’est vivre une vie dangereuse. Bleeding Edge, informatiquement, c’est essayer des choses qui ne sont pas forcément stables, pas totalement approuvées et qui feront peut être un jour leur chemin dans le monde grand public.

A une époque, l’email c’était “bleeding edge” : pas répandu, pas sur de s’imposer.

Alors non. On ne parle pas d’être sur The Edge of Glory comme Lady Gaga :

Chez nous, on essaye de tester les choses avant qu’elles ne soient “mainstream”, adoptées de tous. C’est ce qui nous a permis de découvrir et essayer Meraki longtemps avant que la marque soit connue en France, et nous a aidé à construire une vraie expertise sur les produits. Cela nous a aussi permis d’être dans les premiers à déployer Google Apps ou encore des clients légers alimentés en PoE.

Par exemple ce weekend nous avons passé l’hébergement de notre blog sur HHVM, le compileur Just-In-Time développé par Facebook et qui se présente comme une alternative à PHP5. Ce n’est pas stable, ce n’est pas parfait et c’est pour ça qu’on ne l’utilise pas chez les clients avant de l’avoir bien validé nous même.

Mais je crois que c’est aussi la force et l’intérêt de structures comme la nôtre: être le cobaye pour ses clients. Le client test, le beta ou l’alpha testeur.

La petite difficulté de cette pratique c’est que cela peut prendre un temps fou tant il y a de choses à essayer, de domaines d’application et qu’en plus ça peut également coûter de l’argent s’il y a du matériel à acheter. Et bien sûr notre contrainte de fonctionnement c’est de bien équilibrer l’activité entre faire produire & faire tourner les infrastructures de nos clients et … essayer des choses nouvelles.

C’est une partie du métier de “conseil”: savoir faire de la veille sur ce qui va sortir, pour être capable d’anticiper, savoir s’il faut investir maintenant ou attendre, trouver une solution à un problème qu’un client n’avait pas encore détecté ou prévu.

A bientôt “on the edge” 😉